Le capital investissement pour les nuls - Un cas d'école

Read this post in english

Un court exemple vaut mieux qu’une longue leçon. Voici un exemple concret de ce qu’un investisseur peut attendre d’un fonds de capital investissement, et pourquoi c’est important.

 

Le capital investissement (“Private Equity”) est très à la mode. J’ai récemment été contacté à plusieurs reprises par des clients dont les banquiers privés venaient fraichement de leur en “proposer”. On leur avait promis des rendements très attractifs (le fameux Taux de Rendement Interne – TRI ) et ils étaient attirés par cet investissement sexy et fun.

Mais ils avaient tous néanmoins repéré, formant un écran flou de graphes et d’arguments complexes, cette fumée dont ils n’arrivaient pas à trouver la source. Quelque chose n’allait pas, et ils ne savaient pas quoi.

Ils ont tous reçu le même conseil de ma part :

Non.

Je vais bien sûr expliquer pourquoi. Mais je vais essayer de le faire de la manière la moins ennuyeuse possible, ce qui est encore loin d’être amusant pour un sujet aussi technique. Je vais détailler le cas réel d’un fonds de capital investissement français, et expliquer rationnellement pourquoi il n’est “pas aussi bon qu’il n’y paraît”.

Continuer la lecture de Le capital investissement pour les nuls – Un cas d’école

Espoirs & Probabilités

Read this post in english

En investissement, comme dans toute décision économique, nous devons souvent choisir entre nos espoirs et de tristes probabilités. L’industrie de la gestion d’actifs utilise cette hésitation. Voici comment.

Récemment, mon fils aîné m’a raconté une blague. C’était simple et naïf. Ça semblait innocent. Cela ne l’était pas. La voici :

Toto joue aux cartes avec sa grand-mère.

Après quelques tours où il gagne à chaque fois, il se fait prendre à tricher par sa grand-mère…

– Tu triches Toto ! Sais-tu ce qui arrive aux tricheurs dans la vraie vie Toto !

– Euhhhhh…. oui Grand-Mère… ils gagnent !

Cette simple blague, bien que profondément cynique, est malheureusement assez représentative de ce qui tristement se passe chez les adultes, et de manière trop régulière. Les tricheurs gagnent parfois. Les manipulateurs gagnent parfois.  Les menteurs gagnent parfois.

Dans mon domaine très spécifique, l’investissement, ce comportement est également assez répandu, consciemment ou non. Une partie de l’industrie, avec bien sûr de très larges différences d’implication et de gravité, promeut des investissements dont la pure probabilité de réussite est faible, le cache habilement et réussit à très bien s’en sortir.

Comment ?

Continuer la lecture de Espoirs & Probabilités

Pourquoi vous ne voulez pas devenir rentier !

Read this post in english

Vouloir devenir rentier est à la fois un fantasme et une grosse erreur financière. Voici pourquoi.

“Cet homme a pris sa retraite à 35 ans avec cette stratégie d’investissement incroyable et sûre. Vous voulez savoir comment? Cliquez ici”

Le piège à clic financier classique. Je le subit régulièrement, et vous aussi probablement. Il met généralement en vedette un très beau jeune homme / femme sur un yacht, ne travaillant manifestement pas pour vivre, et disposant de beaucoup d’argent malgré tout.

Outre les arnaques grossières que ces annonces ne cachent pas très bien, le message sous-jacent, une des grandes chimères de l’investissement, reste puissant. Il peut être résumé par cette phrase:

“En investissant correctement, vous pouvez facilement gagner assez d’argent pour cesser de travailler, et votre vie sera merveilleuse”.

Beaucoup de sites Web, y compris certains qui ne sont pas des escrocs mais des vrais convaincus, expliquent comment y arriver, comment enfin accéder à une vie où vous n’aurez jamais plus à faire semblant d’aimer votre patron ou votre client. Quel soulagement !

Comme vous pouvez le lire, cette promesse est double. Elle vous assure que “vous pouvez facilement gagner assez d’argent pour cesser de travailler”, et elle vous promet que “votre vie sera merveilleuse” en conséquence.

Les deux promesses sont fausses. Ne les croyez pas.

Continuer la lecture de Pourquoi vous ne voulez pas devenir rentier !

Et votre mère, vous la mettez où ?

Read this post in english

L’analyse financière est devenue trop analytique, abstraite. Elle doit redevenir plus économique, plus humaine.

Il y a 3 ans, comme chaque année depuis maintenant 8 ans, je me suis porté volontaire comme “mentor” dans le cadre d’un concours d’analyse financière pour étudiants connu sous le nom de “CFA Research Challenge”. Lors de la finale française, l’une des équipes finalistes s’est vue confrontée à une question difficile, une question à laquelle ils ne s’attendaient pas, une question à laquelle ils auraient dû réfléchir bien avant.

Ce petit moment gênant, anecdotique sur le coup, fut pour moi révélateur d’un problème bien plus significatif. Il touchait à quelque chose de plus grand, à une dérive qui détériore la manière dont les jeunes professionnels de l’investissement (et certains plus âgés) abordent de plus en plus leur métier.

Continuer la lecture de Et votre mère, vous la mettez où ?

La bataille, mais pas la guerre

Read this post in english

Le lobby de la gestion d’actif vient encore de gagner une bataille en France.  Le transfert des assurances-vie n’aura pas lieu… pour le moment.

Vous n’avez probablement pas suivi, mais il y a quelques jours une bataille de la plus haute importance pour vos finances et pour l’économie s’est déroulée à l’assemblée nationale.

En effet, jeudi dernier, deux parlementaires courageux, Amélie de Montchalin et Joël Giraud, ont, enfin, proposé de rendre, enfin, les contrats d’assurance-vie transférables.

Là je sais ce que vous pensez : “Oulà il a pas l’air très intéressant ton article Julien…

Détrompez-vous ! Il est au contraire très important pour vous de lire ce qui suit.

Continuer la lecture de La bataille, mais pas la guerre

Réchauffement climatique. Mais que pouvons-nous y faire ?

Read this post in english

Le réchauffement climatique est bien là, et l’espoir est désormais mince d’éviter tous ses effets. Peut-être est il temps de s’y préparer.

Dans mon dernier article, un peu obscur, consacré au “biais de data-mining” (que vous devriez bien sûr lire malgré son titre, voir ici ), j’ai illustré mon argumentation en donnant comme exemple la manière erronée dont les journalistes relatent constamment les phénomènes météorologiques extrêmes. Pour résumer, j’expliquais que si la régularité croissante des vagues de chaleur et de gel extrêmes est probablement une conséquence du réchauffement climatique, une unique occurrence de ces phénomènes n’est absolument pas suffisante pour prouver quoi que ce soit.

Entre-temps, l’été est passé sur l’hémisphère nord et il a fait chaud. Sacrément chaud ! Et même si ce nouvel épisode ne prouve toujours rien à lui tout seul, cela m’a quand même fait réfléchir au réchauffement climatique. Et je suis sûr que c’est aussi votre cas.

Continuer la lecture de Réchauffement climatique. Mais que pouvons-nous y faire ?

L'investissement socialement responsable est t'il vraiment responsable ?

Read this post in english

Cet article a été initialement publié le 11 octobre 2016 sur le site de mon entreprise. Il reste néanmoins d’actualité et intéressant pour ceux qui ne l’auraient pas encore lu. Je le porte ici avec quelques mise à jour.

L’investissement socialement responsable (ISR) est une belle idée, en forte croissance. Mais l’application est t’elle bonne ? Le but recherché est il atteint ?

 

Cela faisait un certain temps que je voulais regarder cela de plus près. L’investissement socialement responsable (ISR) a toujours attiré mon attention, même si il restait malheureusement un peu confidentiel. J’y voyais un moyen de lier investissement et finance à une fin directement positive. Formidable.

J’ai donc sauté sur l’occasion quand on m’a proposé de me rendre aux « Ateliers de la finance responsable » organisés par une société spécialisé dans ce domaine.

Les fonds Socialement Responsables (ISR) choisissent leurs investissements selon des critères financiers et des critères sociaux. Pour la plupart d’entre eux ceci s’exprime en pratique par un refus d’investir dans des entreprises non respectueuses de l’environnement, ou possédant un mauvais bilan carbone, ou encore peu respectueuses de ses employés. Les variations sont nombreuses, mais dans l’ensemble ces fonds ont une approche discriminante de l’investissement : ils refusent d’acheter les canards boiteux.

Continuer la lecture de L’investissement socialement responsable est t’il vraiment responsable ?

Fonds actifs, la grande dissection en ETFs

Read this post in english

Les fonds communs de placement sont bien souvent des boîtes noires. Voici une méthode pour jeter un coup d’œil à l’intérieur.

Les fonds communs de placement sont des structures très opaques. Il y a tellement de choses que nous ne savons pas à leur sujet, tellement de choses  dont on nous refuse l’accès, alors même que nous y investissons.

Il est par exemple très difficile d’accéder à la composition de leurs actifs (les actions ou les obligations qui les composent). Cette information est à rarement révélée par les gérants pour diverses raisons. Ils peuvent craindre de voir leurs idées et leur travail «volés». Ils peuvent avoir peur d’être systématiquement critiqués pour toutes les décisions qu’ils prennent. Ils peuvent même craindre que l’on se rende compte qu’ils facturent des frais de gestion active pour de la gestion passive (ce qui est appelé «closet indexing», et n’est pas bien du tout, faites attention à cela).

La principale information qu’ils donnent sur ce que nous possédons est le «benchmark» (indicateur de référence). Ce benchmark est supposé nous informer correctement de la composition du fonds et des risques associés. Mais la plupart du temps,  cet indicateur de référence qu’ils choisissent semble un peu faux ou même trompeur. C’est toujours un indice, et il reste donc toujours très théorique, mais ce n’est pas là son plus gros défaut.

Continuer la lecture de Fonds actifs, la grande dissection en ETFs

Les 8 pièges des vendeurs de produits financiers

Read this post in english

Les vendeurs de produits financiers, courtiers ou banquiers, utilisent des pièges pour vous pousser à acheter. En voici une liste.

Je suis toujours surpris par le succès rencontré par des “conseillers” financiers, banquiers et courtiers dans la vente de produits financiers de mauvaise qualité, pour ne pas dire néfastes. Ces produits sont conçus dans le but principal de profiter largement à ceux qui les vendent, ceci malgré un intérêt très limité voire négatif  pour ceux qui les achètent. Comment cela est il possible ?

Les clients ne sont pas stupides, ils sont prudents, rationnels, parfois expérimentés dans l’investissement, et bien conscient (j’éspère) de la motivation profonde de ces vendeurs. Alors pourquoi ?

Continuer la lecture de Les 8 pièges des vendeurs de produits financiers

La gestion d'actifs face au risque de disruption morale

Read this post in english

Attention ! Une disruption peut en cacher une autre !

C’est une bonne idée, quand on traverse une voie de chemin de fer, de bien regarder si un train ne vient pas dans l’autre sens, caché par le premier.

Et bien c’est exactement l’image qui me vient quand je pense à l’état actuel de l’industrie de la gestion d’actifs. Celle-ci est tant obsédée par le train qu’elle voit, qu’elle en oublie le bien plus gros, caché, qui vient dans l’autre sens.

Continuer la lecture de La gestion d’actifs face au risque de disruption morale